Puis, elle prit un sens métaphorique, le « cœur au ventre » évoquant alors le courage, référence à l’ancienne anatomie grecque qui logeait dans le cœur de nombreuses vertus comme l’affectivité, l’intelligence ou encore le courage. Familier. Il va de soi que l'état de tels meubles est très loin d'être considéré comme parfait ou exceptionnel. Employé comme adjectif. Signification, origine, histoire et étymologie de l'expression française « pas piqué des vers » dans le dictionnaire des expressions Expressio par Reverso Étoffe de coton formée de deux tissus appliqués l'un sur l'autre et unis par des points formant des dessins. À c't'heure [ou asteur] : Terme utilisé depuis fort longtemps dans la langue française, dérivé du mot "asture" chez Montaigne, et qui désigne le moment présent : maintenant, actuellement. Dictionnaire québécois: Oh Boy ! Cette expression nous vient de la mythologie. Familier. Passer à l'as, ne pas avoir lieu, être oublié, être escamoté ou escamoter. » Quelques jours plus tard, Jésus revint voir ses disciples. Être, rester planté comme un piquet, se tenir debout et immobile. Petite quantité. Expressions Francaises, dictons. Définition piqué. Être pétillant et donner une légère sensation aigre : Eau gazeuse qui pique. Définition des termes québécois (pantoute, peinturer, platte ...). la pique du jour. L’expression être un deux de pique signifie « être quelqu’un de médiocre, d’incompétent, de peu intelligent ». Familier. Étoffe de coton épaisse, ornée de dessins qui imitent le travail du « piqué » proprement dit. Le pied doit ici être compris par « à la mesure exacte de ». Instrument de graveur {sens figuré} Trait d'esprit ironique, raillerie. On dit par exemple : c’est pas piqué des hannetons, elle est pas piquée des hannetons (on accorde piquée au féminin). Littéraire. Dictionnaire québécois: Pacsac : De l'anglais "back-pack", nom masculin désignant un havresac, un sac à dos. Quand Savonarole sera pris, ils le mèneront en prison à travers les rues, alors, avec ces bâtons-là, on va rigoler à lui piquer les fesses (Salacrou, Terre ronde, 1938, iii, 2, p.245). Pacté, pactée [paqueté(e)] : Adjectif propre au langage populaire québécois, il qualifie l'ivresse : "être pacté" c'est "être soûl, être rond comme un œuf". source : 1955. Définitions de piquer. Dictionnaire québécois: A : Utilisé comme pronom, la lettre A remplace les pronoms elle et elles (ex : a veut bien venir danser avec moi ce soir…). - Se piquer au jeu s’opiniâtrer à jouer malgré la perte. 29. piqué peut être employé comme : adjectif masculin singulier, nom masculin singulier. Au XVII e siècle on disait déjà ne pas être piqué des vers pour le bois qui était intact. Définitions de piqué. Origine Sous cette forme depuis le XVIIIe siècle, cette expression nous renvoie à la valeur métaphorique de martel (marteau en ancien français) qui était « souci, inquiétude » et que l’on retrouve notamment dans le terme marteler (tourmenter). Ajoutez : Se piquer, s'altérer, se dit aussi en parlant de l'huile. Lorsque le bois des anciens meubles est envahi par les vers, on dit qu'il est 'piqué' par ces animaux rampants, en raison des traces laissées par les nombreux petits trous visibles à la surface du bois. Expressions Francaises, dictons. Détails Catégorie : A Signification. Pique : la définition simple du mot Pique - La réponse à votre question c'est quoi Pique ? - Il se pique d’être toujours bien renseigné. Cela viendrait de la contraction de as de pique en 'aspic', serpent qui est forcément une mauvaise langue, mais apparemment, d'après Alain Rey, sans qu'aucun texte ne vienne réellement étayer cette interprétation. Définitions de piquer. - Se faire du souci, s’inquiéter, être préoccupé. Expressions avec as. Être droit, raide comme un piquet, se tenir très droit et raide. Familier. Bout aigu et piquant. Le terme peut être lié au naufrage dans l' eau. PIQUER. Définition signification et origines des expressions Françaises . L’expression apparue au XVIIe siècle est d’abord utilisée au sens propre d’une personne étroitement ligotée et dans l’incapacité d’agir avant de prendre son sens métaphorique. Entamer ou percer la peau de quelqu'un, d'un animal avec quelque chose de pointu : Piquer un bœuf avec un aiguillon. O.K. Origine Cette expression nous vient de la Bible. - Il se pique de bien écrire, de bien parler, etc. : Expression courante dans le langage populaire québécois, empruntée à la langue anglaise, surtout utilisée pour accentuer le caractère démesuré de quelque chose : "oh boy ! L’expression « pas piqué des hannetons » est donc positive et signifie qu’un produit ou un objet est dans un très bon état. Signification, origine, histoire et étymologie de l'expression française « être mort de peur » dans le dictionnaire des expressions Expressio par Reverso Descente rapide d'un avion sous un angle très grand. Définition piquer. Piquer un chien, dormir dans la journée sans être couché. Se faire une piqûre, une petite blessure avec quelque chose de pointu : Se piquer (le doigt) avec une aiguille. S'élancer à grande vitesse sur quelqu'un, quelque chose. Se faire soi-même des injections de drogue. Être fichu comme l'as de pique, être mal vêtu ; être mal exécuté, en parlant de quelque chose. être piqué : définition, synonymes, étymologie, dates et citations. Signification, origine, histoire et étymologie de l'expression française « piquer un roupillon » dans le dictionnaire des expressions Expressio par Reverso Familier. • Au bout d'une année, l'huile d'olive de Dalmatie se pique, suivant l'expression populaire, et n'est plus mangeable (Journ. ; Injecter à quelqu'un un produit par une piqûre : On l'a piqué contre la variole. période de la plus grande consommation d'électricité, de gaz. Littré donne aussi la signification "mauvaise langue". " Être comme saint Thomas " Signification - Ne croire que ce que l’on voit. Voilà une expression un peu désuète qui date du XVIIIe siècle et qui s'emploie pour désigner une personne agitée, mais pas dangereuse pour son entourage, ou une personne passionnée. a) Qqn pique qqn/une partie du corps de qqn. Expressions autour de ce mot. Plein aux as, très riche. N'être pas piqué de vers . Définition signification et origines des expressions Françaises . Cette expression, attestée depuis le XVIe siècle, s’explique par un passage de la Bible, la deuxième lettre aux Corinthiens, dans laquelle est présentée l’opposition entre « la lettre », le sens réel et strict du mot, et « l’esprit », son sens plus large, métaphorique et sous-entendu. Origine et définition . Au XVe siècle, on nomma même cette affection nerveuse le tarentisme. 3 fév. Clou. ainsi que des exemples d'expressions ou phrases employant le mot Définition Je pique dans le dictionnaire de définitions Reverso, synonymes, voir aussi 'la pique du jour',as de pique',piqué',piquer', expressions, conjugaison, exemples Locution populaire. Origine La morsure de tarentule passait pour provoquer de soudaines crises de dépression et d’agitation. - Se piquer d’honneur, dans une certaine circonstance, exiger de soi-même une conduite que l’on juge conforme à l’honneur. offic. Causer une sensation de picotement : La fumée pique les yeux. Ça va faire mal !". (Figuré) Avoir du mérite, ne pas être mauvais. ainsi que des exemples d'expressions ou phrases employant le mot Ils nous ont envoyé un deux de pique pour réparer la … Familier. avec . Être le siège d'une sensation de picotement, de petite brûlure : La gorge me pique. Extrémité. Être un peu trop fier. Partie du pied opposée au talon. Pas de pitié pour les caves Définitions. L’expression fut donc d’abord utilisée dans un sens propre, le cœur se situant alors dans le ventre. définition. Expressions Françaises . Définitions de se piquer. Alors que se répandait la nouvelle de la résurrection du Christ, Thomas dit : « Si je ne vois pas à ses mains la marque des clous, je ne croirai pas. Être piquant : Il est mal rasé, sa barbe pique. Détails Catégorie : N. Signification: expression française servant à qualifier quelque chose de parfait ou d'excellent et dans un sens plus ironique une personne bien conservée. Familier. Origine et définition . Piquer qqn avec une épingle. Avoir des prétentions dans un domaine, se vanter de quelque chose : Il se pique de littérature. Quant à l’utilisation de poing plutôt que main, Le Robert l’explique par l’allitération des consonnes initiales. Expressions avec piquet. 1873, p. 791, 2e col.) 34. Qu’un-Œil se tenait devant lui, penaud; il essuyait un savon pas piqué des vers — et pas volé non plus. Depuis le début du XX e siècle, on utilise cette expression de manière … As de pique, croupion d'une volaille servie à table. Pique : la définition simple du mot Pique - La réponse à votre question c'est quoi Pique ? - Il se pique de bonne éducation, de politesse raffinée. En France, on l'utilise surtout en région. Avoir le gros cou . Procuste (dit aussi Procruste) était un terrifiant brigand de l’Attique qui non seulement détroussait ses victimes, mais les faisait étendre sur un lit de fer avant d’étirer leurs membres au moyen de cordages ou leur coupait les pieds pour les mettre à la mesure du lit. "Être piqué de la tarentule" Signification - Être en proie à une violente agitation. Familier. Mirax semblait jouer; du bout de son épée Il agaçait son homme et lui piquait la peau (Bouilhet, Melaenis, 1857, p.113). Faire une piqûre à quelqu'un : On le pique au bras pour lui faire la prise de sang. Être fort, relevé, pimenté : Moutarde qui pique. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE. Définition des termes québécois (mot, mot2). 1955 –Des fois que tu l'aimerais… –Je n'ai jamais aimé personne… –Des fois… que sans le savoir, tu soies piqué pour de bon ! Piqué est un concept à usages multiples selon les régions géographiques. Pas piqué des hannetons signifie donc qui n’a pas été attaqué par les hannetons, qui est donc en parfait état. « Pas piqué des hannetons » est une expression qui peut-être utilisée pour désigner un vêtement dans un très bon état ou un meuble qui n’est pas abîmé par le temps notamment. L’expression pas piqué des hannetons signifie d’abord « en très bon état, très bien conservé », et ensuite de manière familière et un peu ironique « de très bonne qualité », voire « très intense ».