Carlos Sainz Jr., huitième, est le dernier pilote dans le même tour que le vainqueur. Lewis Hamilton et Mercedes sont champions du monde. Spielberg: 03-05 Jul 2020, Spielberg: 10-12 Jul 2020, Budapest: 17-19 Jul 2020, Silverstone: 31-02 Aug 2020, Silverstone: 07-09 Aug 2020, Barcelona: 14-16 Aug 2020, Spa-Francorchamps: 28-30 Aug 2020, Monza: 04-06 Sept 2020, Mugello: 11-13 Sept 2020, Sochi: 25-27 Sept 2020, Sakhir: 27-29 Nov 2020, Sakhir : 04-06 Dec 2020, L'épreuve bascule dès le treizième tour quand Bottas, gare sa W09 en panne dans le virage no 4. Le quadruple champion du monde britannique est tout d'abord auteur d'une remontée express en partant du 14e rang et de la 7e ligne : il roule en effet en 5e position derrière Vettel, Bottas, Verstappen et Räikkönen après seulement 14 tours. Sebastian Vettel, qui achève sa dernière tentative après lui, est battu de sept dixièmes de seconde. Toutes les écuries engagées ont désormais inscrit des points au championnat du monde. Romain Grosjean marque pour la deuxième fois cette saison en terminant sixième devant les deux Force India de Sergio Pérez et Esteban Ocon, Marcus Ericsson et Brendon Hartley prennent les points restants. Formule 1, France, 2020, 01 min. Sixième sur la grille, Romain Grosjean termine sa course à la même place, mais il est ensuite disqualifié après une protestation de Renault, pour non-conformité du fond plat de sa Haas VF-18 ; l'écurie américaine fait appel de la décision ; le jugement rendu le 2 novembre 2018 confirme la disqualification. Au classement des constructeurs, Mercedes Grand Prix (585 points) n'est plus qu'à quelques encablures d'une cinquième couronne consécutive, totalisant 55 points d'avance sur Ferrari (530 points) ; suivent Red Bull Racing (362 points), Renault (114 points), Haas (84 points), McLaren (62 points), Racing Points Force India (47 points), Sauber (36 points) qui passe devant Toro Rosso (33 points), tandis que Williams (7 points) ferme la marche. Daniel Ricciardo ne finissant pas non plus la course, lâché par sa boîte de vitesses après 53 tours, Verstappen, qui doit gérer l'usure de ses pneus, entrevoit la victoire, poursuivi par les deux Ferrari de Räikkönen et de Vettel. « Hamilton a largement dominé Vettel cette année : 11 victoires à 5 ! Le Finlandais, en difficulté, cède ensuite face à Verstappen qui monte sur la troisième marche du podium puis laisse enfin passer Ricciardo qui prend la quatrième place ; Bottas finit derrière, à 48 secondes de son coéquipier. Valtteri Bottas deuxième à treize secondes de son coéquipier, permet à son écurie d'obtenir un second doublé consécutif après celui réalisé en Russie. Ainsi, Hamilton gagne pour la première fois en partant de si loin sur la grille et considère cette victoire, sa quatrième de la saison, comme la plus belle de sa carrière. Ricciardo (Red Bull), Hülkenberg (Renault), Perez (Racing Point), Magnussen (Haas) et Sainz (Renault) complètent le top 10. Daniel Ricciardo prend le meilleur sur Kimi Räikkönen au départ puis sur Lewis Hamilton dans les stands pour finir quatrième. Lewis Hamilton, champion du monde 2018, finit la saison avec 88 points d'avance sur Sebastian Vettel, son rival cette année. Sebastian Vettel se rapproche à trois dixièmes de seconde pour partir en deuxième ligne, devant Max Verstappen. Ainsi, les Red Bull ne réalisent pas le doublé qui leur semblait promis après quarante-huit boucles. ... actus calendrier classement pilotes classement constructeurs le guide de la saison stats 2019 2018 2017 Le top 10 du classement des constructeurs après 7 manches de championnat 珞 À ce point de la saison, trois pilotes, de trois écuries différentes, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, totalisent chacun deux succès. Le reste de la gamme comprend les pneus « ultra-tendres » (violet), « super-tendres » (rouge), « tendres » (jaune) et « medium » (blanc)[22]. Pour repousser les assauts de son coéquipier Valtteri Bottas, qui se place finalement à ses côtés en première ligne pour la première fois de la saison, Hamilton doit améliorer son temps lors de sa deuxième tentative ; 40 millièmes de seconde seulement séparent les deux coéquipiers. Son palmarès est impressionnant : 11 victoires contre 5 pour Vettel ; 408 points récoltés, 88 de plus que Vettel. Bottas (avec 58 points) précède désormais Kimi Räikkönen (resté à 48 points) et Ricciardo (47 points). Le pilote allemand signe la cinquante-cinquième pole position de sa carrière, sa cinquième cette saison et sa première à Hockenheim depuis 2010 alors qu'il pilotait une Red Bull. Les deux Ferrari, partent de la deuxième ligne, Sebastian Vettel se montrant le pilote le plus fringant des deux premières phases de la séance qualificative. » Fidèle à son image, Iceman dit aussi « Je suis plus heureux que si j'étais deuxième ». La première saison dépasse les attentes, avec un top 5 dès le premier GP. 25 nov. 2018 à 15:06 À l'issue du dernier Grand Prix de la saison disputé à Abu Dhabi, les classements pilotes et constructeurs de la saison 2018 de Formule 1 sont désormais définitifs. Il s'élance en tête pour la 53e fois de sa carrière, accompagné en première ligne par Lewis Hamilton qu'il devance de 179 millièmes de seconde. Du côté des écuries, Mercedes Grand Prix, avec onze victoires et quatre doublés, reste invaincue à l'ère des moteurs V6 turbocompressés à double système de récupération d'énergie avec 655 points et une large avance sur Ferrari (six victoires et 571 points). Au contraire de son coéquipier, Daniel Ricciardo trace efficacement son chemin vers la victoire à coups de meilleurs tours en course et dépasse successivement Räikkönen, Hamilton, Vettel et enfin Bottas, au 44e tour. Vettel, beaucoup plus prudent au premier virage qu'à de nombreuses autres reprises cette année, dépasse Hamilton au 38e tour puis bénéficie de l'abandon de Ricciardo pour terminer deuxième. Idee, ontwerp en webmaster: Jos Van Aken. Il ne s'est par ailleurs jamais encore imposé en course sur ce circuit. La victoire échappe à Max Verstappen, dominateur au volant de sa RB14 qui surclasse tous ses rivaux sur le circuit pauliste. Carlos Sainz Jr. et Romain Grosjean prennent les derniers points en jeu. Entre les gouttes, la pluie n'étant toutefois pas assez intense et régulière pour obliger les pilotes à passer les pneus intermédiaires, Lewis Hamilton se montre, par deux fois, le plus rapide lors de la troisième phase des qualifications. Des premiers essais libres à la troisième phase des qualifications, Daniel Ricciardo domine tous ses rivaux entre les rails du tracé monégasque. November 14, 2018 Les deux Red Bull ont dû abandonner dès les premiers tours de course, Verstappen sur problème de différentiel après une crevaison et Ricciardo sur un problème électrique. Résultat des courses - Saison 2018 # Date Course Circuit Vainqueur Constructeurs Ricciardo (37 points) prend désormais la quatrième place, devant Räikkönen (30 points) et Alonso (22 points). En Q3, Sebastian Vettel prend les devants sur sa première tentative, est un instant devancé par Valtteri Bottas lors de leur deuxième sortie en piste, puis le bat d'un peu plus de 2/10e de seconde sous le drapeau à damiers et les applaudissements de son public. Ricciardo obtient ainsi la troisième pole position de sa carrière, après être parti deux fois en tête à Monaco. Sebastian Vettel conserve la tête du championnat du monde avec 54 points et devance Hamilton (45 points) et Bottas (40 points). Il parvient à le contenir jusqu'au bout et franchit la ligne d'arrivée avec une marge de 6 dixièmes de seconde ; Hamilton, qui termine à 6 secondes, est l'auteur au cinquième tour d'un spectaculaire triple dépassement sur Alonso, Ocon et Hülkenberg en bout de ligne droite, lui permettant de passer de la neuvième à la sixième place. Lewis Hamilton et son coéquipier Valtteri Bottas dominent les trois séances d'essais puis Hamilton termine premier des trois phases qualificatives. Pour sa dernière saison chez Ferrari, Räikkönen termine sur la troisième marche du podium, devant un Verstappen (Red Bull) qui a profité de sa belle prestation au GP d’Abu Dhabi, pour dépasser Bottas (Mercedes) au classement général. Daniel Ricciardo (avec 72 points) précède désormais Valtteri Bottas (68 points) et Kimi Räikkönen (60 points). Incapable de lui résister après avoir pris un bon départ, Lewis Hamilton roule tout du long en deuxième position tandis que Max Verstappen dépasse Sergio Pérez et Esteban Ocon pour monter sur le podium et ravir la colonie de fans orange massés dans les tribunes. Il prend la tête dès le départ alors que son coéquipier Daniel Ricciardo en pole position, reste scotché sur la grille et aborde le premier virage au troisième rang, également devancé par Hamilton. Le pilote allemand s'impose pour la troisième fois de la saison et remporte la cinquantième victoire de sa carrière. 12:50 Williams benoemt voormalig McLaren-baas Jost Capito tot nieuwe CEO. Red Bull Racing, avec 55 points, passe devant McLaren (28 points) ; suivent Renault (25 points), Scuderia Toro Rosso (12 points), Haas (11 points), Sauber (2 points) et Force India (1 point). Version française. Ferrari blijft, ondanks een … Sebastian Vettel remporte sa quatrième victoire de la saison et rejoint Alain Prost au troisième rang du palmarès des vainqueurs de Grand Prix avec un cinquante-et-unième succès au terme des 52 tours du tracé de Silverstone. Carlos Sainz Jr., cinquième, obtient le meilleur résultat de Renault depuis son retour en tant que constructeur en 2016, suivi par Charles Leclerc qui marque ses premiers points en Formule 1 et offre une sixième place à Sauber en prenant le meilleur sur Fernando Alonso en fin de course. Kimi Räikkönen occupe la troisième ligne aux côtés de Daniel Ricciardo. FORMULE 1 SAISON 2018 - Découvrez le classement F1 pilotes 2018 et le classement F1 constructeurs 2018 avec le nombre de victoires et de podiums par pilote. Hamilton est plusieurs fois virtuellement champion du monde durant les cinquante-six tours de la course, notamment lorsque Vettel part, une nouvelle fois cette année, en tête-à-queue dès le premier tour en tentant de dépasser Daniel Ricciardo pour le gain de la quatrième place et se relance en quinzième position ; ou encore, lorsqu'il mène la course au onzième tour puis entre les vingt-deuxième et trente-septième alors que Vettel roule loin de la deuxième place. Nico Hülkenberg est le « meilleur des autres » avec 61 points. Par la suite, hormis sa cinquième et dernière victoire de l'année en Belgique, il voit s'envoler 25 points à domicile en Allemagne en écrasant sa voiture dans le mur sur piste humide alors qu'il roule en tête, puis est auteur de départs fébriles, d'accrochages et de têtes à queue en Italie, au Japon et aux États-Unis. Les six premiers pilotes sur la grille de départ d'une course intégralement menée par Daniel Ricciardo sont les six premiers sur la ligne d'arrivée. kheopsalbator has uploaded 1469 photos to Flickr. The power unit for 2021 is now unlikely to be the revolution that was initially expected. Classement du championnat 2018 F1 Lewis Hamilton marque son 7e pole à Melbourne Aperçu du championnat 2018 F1 La saison de la formule 2018 1 est due au montant du grand prix 21, la plus longue saison de l’histoire de F1. plus de 3 mois. Kimi Räikkönen conclut sa huitième et dernière saison avec Ferrari, dont il reste le dernier champion du monde (en 2007) et le dernier vainqueur (aux États-Unis) à la troisième place, avec 251 points. Sport Auto. Cette année, et ce depuis 2015, les pilotes engagés sont … Max Verstappen échoue à deux points (249) mais dépasse lors de cette dernière course Valtteri Bottas (247 points). Classement constructeurs. Kevin Magnussen termine sixième en maintenant derrière lui Carlos Sainz Jr. et Fernando Alonso qui occupait le douzième rang à mi-course tandis que Sergio Pérez dépasse Charles Leclerc pour le gain de la neuvième place en fin de course, le jeune Monégasque marquant pour la deuxième fois consécutive au volant de sa Sauber. Derrière eux, Bottas et Max Verstappen se battent pour la troisième place ; le Néerlandais reçoit cinq secondes de pénalité pour avoir tamponné son rival qui tentait de le dépasser ; s'il franchit le drapeau à damiers en troisième position, il est finalement reclassé derrière Bottas et Sebastian Vettel qui, malgré un deuxième arrêt au stand, finit à moins de cinq secondes de Verstappen et accroche la quatrième place au terme d'une remontée depuis le fond du peloton. Mathématiquement, Force India (ou plutôt Racing Point) avait 111 points et terminait donc juste devant… Haas et McLaren. L'avance d'Hamilton sur Vettel au classement du championnat pilotes est désormais de 40 points (281 à 241) à six Grands Prix du terme. Le championnat du monde de Formule 1 2018 est la 69e édition du championnat du monde de Formule 1. En tentant de dépasser Hamilton, Max Verstappen le touche légèrement et part hors-piste ; il envoie peu après Vettel en tête-à-queue, ce qui lui vaut une pénalité de dix secondes. Déjà sacré champion du monde, pour la cinquième fois, deux semaines plus tôt au Mexique, Lewis Hamilton bénéficie de circonstances inattendues pour remporter sa dixième victoire de la saison, la soixante-douzième de sa carrière, et offrir à Mercedes Grand Prix son cinquième titre consécutif de champion du monde des constructeurs, prolongeant ainsi le règne sans partage de l'écurie allemande depuis les débuts de l'ère des moteurs turbocompressées à double système de récupération d'énergie, en 2014. Dès lors, Hamilton s'envole vers la victoire, creusant un écart de huit secondes sur Räikkönen à l'arrivée. La voiture de sécurité sort trois tours pour permettre le nettoyage de la piste et, à la relance, au bout de la ligne droite des stands, Hamilton dépasse brièvement Räikkönen qui lui reprend la première place, sous les clameurs du public au freinage de la deuxième chicane. Derrière lui, ses rivaux sont aux prises avec la dégradation de leurs pneumatiques, si bien qu'un « petit train » se forme avec des écarts minimes, personne ne se risquant à dépasser ou n'étant en mesure de le faire. Au classement, l’OM est 9e et passe devant Monaco classement gp f1 abu dhabi 2018 de se dplacement en Principaut dimanche prochain. Consultez le classement de tous les constructeurs F1. La France avait accueilli une des sept courses du, « Je ne gagne jamais de course ennuyante ! Charles Leclerc, dans les points durant toute la course, passe la ligne d'arrivée en septième position, devant les pilotes Haas Romain Grosjean et Kevin Magnussen qui achèvent la course dans le même tour que le vainqueur. « Ahaha, on a gagné chez eux ! Esteban Ocon, sixième, précède son coéquipier chez Force India, Sergio Pérez ; Fernando Alonso, parti de la voie des stands, s'intercale au huitième rang, devant les deux Sauber de Charles Leclerc et Marcus Ericsson. Valtteri Bottas réalise le troisième temps à plus d'une demi-seconde et Lewis Hamilton, quatrième, ne va même pas au bout de sa deuxième tentative. Hamilton est ensuite dépassé par Vettel puis abandonne au 63e tour sur un problème de pression d'essence ; les Mercedes restaient invaincues sur le Red Bull Ring depuis le retour du Grand Prix d'Autriche au calendrier en 2014. Les monoplaces rouges luttent entrent-elles pour la première place de la grille et Kimi Räikkönen, qui prend les devants lors de sa première tentative en Q3, améliore encore au terme de son deuxième tour rapide ; il est finalement battu de 87 millièmes de seconde par son coéquipier qui établit, en 1 min 31 s 095, le nouveau record de la piste. Mercedes AMG (6 wereldtitels) - gestart in 2010 in de F1, heeft de laatse 6 jaren gedomineerd met 6 wereldtitels van 2014 t/m 2019. Au classement du championnat du monde, Lewis Hamilton (213 points) porte son avance à 24 points sur Sebastian Vettel (189 points). L’écurie est 2 ème au classement constructeurs en 2018. Les saisons passent et se ressemblent pour Lewis Hamilton. Vettel et Hamilton marquent le coup en sa compagnie dans le tour d'honneur du dernier Grand Prix à Abou Dabi, effectué à trois de front et achevé par une série de donuts au milieu de la ligne droite des stands[2]. La rforme classement f1 austin 2018 retraites enfin classement f1 austin 2018 – Voir les actualits. Lewis Hamilton porte ainsi son record à soixante-dix-sept pole positions, en devançant son coéquipier Valtteri Bottas de 260 millièmes de seconde. Lewis Hamilton is de regerend kampioen uit 2019. Sur le podium, les pilotes Ferrari encadrent Hamilton qui l'emporte avec dix-sept secondes d'avance sur Vettel. « J'avais besoin de cette pole position », déclare Lewis Hamilton, pourtant absent du Top 3 lors des deux premières phases qualificatives. Les Mercedes W09 se montrent particulièrement performantes sur le tracé varois, que tous les pilotes du plateau découvrent, la précédente édition de l'épreuve sur ce circuit s'étant déroulée en 1990. Lewis Hamilton, avec 95 points, augmente à 17 points son avance en tête du championnat sur Sebastian Vettel (78 points). Verstappen termine à huit secondes alors que Vettel, qui ne peut espérer mieux que sa troisième place, ménage sa monoplace et ses pneus pour passer la ligne d'arrivée à plus de 39 secondes du vainqueur. Le Grand Prix de France est de retour au calendrier pour la première fois depuis 2008. Un gouffre sépare les trois écuries de pointe de Renault, quatrième avec 122 points. À l'issue d'une saison où, fait exceptionnel, tous les pilotes et toutes les écuries ont marqué des points, Lewis Hamilton avec 408 points (le plus gros total pour un champion du monde depuis l'instauration de la victoire à 25 points en 2010), dix-sept podiums, un seul abandon, devance Sebastian Vettel (320 points, cinq victoires, douze podiums) de 88 unités. Explore kheopsalbator's photos on Flickr. F1 2019 - Classements pilotes et constructeurs après le Grand Prix d'Italie de Formule 1 ... F1 REWIND - 2018 United States Grand Prix, Full Race Replay | Presented by Pirelli - Duration: 1:59:42. Le nouveau quintuple champion du monde britannique devance Sebastian Vettel, son principal rival de la saison, de 93 millièmes de seconde ; leurs coéquipiers respectifs occupent la deuxième ligne, Valtteri Bottas précédant Kimi Räikkönen. November 15, 2018 Donoso Delgado Aiming To Show True Form At Grand Final. Alors que la Scuderia Ferrari n'avait pas obtenu la pole position sur le circuit de l'île Notre-Dame depuis Michael Schumacher en 2001, Sebastian Vettel se montre deux fois le plus rapide lors de la troisième phase des qualifications, bat le record du tracé à 221,859 km/h de moyenne et part en tête pour la quatrième fois de la saison, pour la cinquante-quatrième fois de sa carrière et pour la quatrième fois à Montréal depuis 2011. De la même façon, Mercedes retrouve le premier rang (310 points), repoussant Ferrari à 8 points (302 points) ; suivent Red Bull Racing (211 points), Renault (80 points), Haas et Force India (59 points), McLaren (48 points), puis Scuderia Toro Rosso (20 points), Sauber (18 points) et Williams (4 points). Il leur est donc interdit de se décaler de leur emplacement, comme, Le pouvoir sportif réduit de quatre à trois le nombre de moteurs thermiques, turbocompresseurs et MGU-H que les écuries ont le droit d’utiliser avant d'être sanctionnées. Il déclare : « Je ne gagne jamais de course ennuyante ! Retrouvez le classement des différentes écuries de Formule 1 de la saison 2020. Het laatste Formule 1 en Max Verstappen nieuws vind je op RacingNews365.nl de F1-site van Nederland met dagelijks het laatste nieuws uit binnen en buitenland. » lâche Sebastian Vettel à la radio dans son tour d'honneur. Classement constructeurs Formule 1 2016 . F1 classement 2020. November 17, 2018 Brendon Leigh And Mercedes Clinch 2018 Pro Series Titles. Finalement, il creuse un écart de 88 points sur Sebastian Vettel au classement des pilotes. Derrière cette première ligne occupée par les Flèches d'Argent, la Ferrari de Sebastian Vettel est repoussée à une demi-seconde tandis que Kimi Räikkönen est à plus de huit dixièmes. Les Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen occupent la troisième ligne et devancent Romain Grosjean et Charles Leclerc. Carlos Sainz Jr. achève sa collaboration avec Renault au sixième rang, devant Charles Leclerc qui marque pour la onzième fois (et pour la troisième fois consécutive les points de la septième place) pour sa première saison en Formule 1 chez Sauber avant de rejoindre Ferrari en 2019. Avec un peu de chance, Sebastian Vettel s'impose au terme des cinquante-huit tours de l'épreuve d'ouverture, obtenant sa quarante-huitième victoire et le centième podium de sa carrière. Avec onze victoires, dix-sept podiums et un seul abandon (en Autriche), Hamilton remporte son cinquième titre mondial avec le plus gros total (408 points) depuis 2010 et l'instauration des 25 points pour une victoire. Ferrari va recevoir la plus grande part même si elle est deuxi L'actualité des sports mécaniques est sur msports.fr : F1, Le Mans, WRC, IndyCar, FormuleE, GP2, GP3, MotoGP, Moto2, Moto3. #AbuDhabiGP” La veille du Grand Prix, l'écurie est plongée dans un imbriglio juridico-sportif, la vente n'étant pas entièrement bouclée. Sergio Pérez est à Suzuka le « meilleur des autres » en passant la ligne d'arrivée au septième rang, devant Romain Grosjean et Esteban Ocon. Pour la première fois dans l'histoire de la Formule 1, deux quadruples champions du monde s'élancent de la première ligne. Profitant des sanctions pour changements hors quota d'éléments moteurs infligées aux deux Red Bull Racing et aux deux pilotes de la Scuderia Toro Rosso repoussés en fond de grille, les pilotes Haas, Racing Point Force India et Sauber complètent le top 10 pour le départ, avec Kevin Magnussen et Esteban Ocon sur la troisième ligne, Charles Leclerc et Sergio Pérez en quatrième ligne, devant Romain Grosjean et Marcus Ericsson. La remontée de Vettel s'achève au cinquième rang, celle de Bottas au septième. 25 17 -2 9. Il comporte vingt-et-une courses, avec les retours au calendrier des Grands Prix de France et d'Allemagne et démarre le 25 mars en Australie , pour s'achever le 25 novembre à Abou Dabi . Il devance Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg, sixième et dernier pilote dans le même tour que le vainqueur. Le scénario du 63e Grand Prix d'Allemagne, pimenté par des averses en fin de course, tourne à 100% en faveur de Lewis Hamilton, qui inflige un 25 à 0 à Sebastian Vettel et remporte la soixante-sixième victoire de sa carrière. Alors que Vettel et Bottas remontent vers les points au fil de l'épreuve, Max Verstappen roule tout du long en deuxième position tandis que Kimi Räikkönen prend le meilleur sur Daniel Ricciardo pour le gain de la troisième place. Valtteri Bottas remonte du dix-septième rang sur la grille, dépassant lui aussi les deux voitures roses pour finir quatrième malgré une pénalité de cinq secondes pour avoir touché Sergey Sirotkin au départ. Les Mercedes, distancées sur le Hungaroring dans toutes les séances d'essais disputées sur piste sèche et à température élevée, jusqu'à y compris la première phase des qualifications, parviennent à monopoliser la première ligne sous l'averse quand tous les pilotes roulent dans des conditions de visibilité précaires en pneus full wet (gommes sculptées à bandes bleues). Après le ballet des arrêts au stand, Hamilton mène devant Vettel, Bottas, Verstappen, Ricciardo, Magnussen et Sainz alors que Räikkönen a dû abandonner sur casse de son turbocompresseur. Carlos Sainz Jr. prend le meilleur sur Pierre Gasly à trois boucles de l'arrivée pour le point de la dixième place, à un tour du vainqueur. Formula 1® Esports Series is back for its 4th season! Le temps de constater leur erreur, de rentrer au stand et de chausser des pneumatiques super tendres, ils ne sont plus en mesure de lutter contre les Mercedes. Le quadruple champion du monde britannique remporte le soixante-quatrième Grand Prix de sa carrière, estimant que c'est la première fois cette saison qu'il s'est trouvé « en parfaite symbiose » avec sa machine, ce qui se traduit par une avance de plus de vingt secondes sur Valtteri Bottas à l'arrivée. Au classement du championnat du monde, Sebastian Vettel (171 points) prend une avance de huit points sur Hamilton (163 points), Kimi Räikkönen conforte sa troisième place (116 points) devant Ricciardo (106 points), Bottas (104 points) et Verstappen (resté à 93 points). Tandis que Max Verstappen, seulement neuvième au premier virage remonte vers l'avant à coups de dépassements tranchants, Hamilton patiente, le temps que ses rivaux procèdent à leurs changements de pneus. classement f1 austin 2018: Oh non Edwige qui rate un face–face pour le 8. com. Sebastian Vettel, plus préoccupé par son coéquipier qu'il veut dépasser que par la menace constituée par Lewis Hamilton, lui laisse l'opportunité de l'attaquer en s'infiltrant à l'extérieur dans la deuxième chicane ; en tentant de protéger sa position, l'Allemand le touche et part en tête-à-queue, perdant un déflecteur latéral et détruisant son aileron avant. Sebastian Vettel, parti de la pole position, mène les trente premiers tours, gérant parfaitement une première relance consécutive à la sortie de la voiture de sécurité dès le premier tour après un accrochage entre Esteban Ocon, qui abandonne, et Kimi Räikkönen, repoussé au treizième rang. Alors que Lewis Hamilton, qui a dominé les trois séances d'essais libres, tente sa chance en pneus lisses au moment idéal et réalise, en 1 min 27 s 760, sa huitième pole position de la saison et la quatre-vingtième de sa carrière, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen prennent d'abord la piste en pneus intermédiaires. Une semaine après le Grand Prix de France, les Flèches d'Argent monopolisent à nouveau la première ligne, mais dans un ordre différent. Carlos Sainz Jr., qui a roulé au troisième rang en début de course, termine huitième, à l'agonie, sa Renault en proie à un manque de puissance, devant son coéquipier Nico Hülkenberg et Charles Leclerc qui sauve le point de la dixième place en résistant jusqu'au bout à Romain Grosjean. Suivent Renault (114 points), Haas (90 points), McLaren (62 points), Racing Point Force India (48 points), Sauber (42 points), Toro Rosso (33 points) et Williams (7 points). Les deux Haas-Ferrari obtiennent le meilleur résultat en qualifications de leur histoire, Kevin Magnussen précédant Romain Grosjean en troisième ligne. Si les Red Bull Racing, repoussées à une demi-seconde suivent, Daniel Ricciardo est pénalisé d'un recul de cinq places après le changement de son turbocompresseur. Le circuit de Barcelone accueille à nouveau les tests hivernaux, sur une piste resurfacée, en deux sessions. Les deux pilotes Haas F1 Team renvoyés en piste avec un écrou mal serré à cause d'un pistolet pneumatique défectueux, sont tous deux contraints à l'abandon, à un tour d'écart, alors qu'ils roulaient l'un après l'autre en quatrième position. Nuno Da Costa 1 1. La cinquième ligne est composée de Sergio Pérez et Charles Leclerc. À l'arrivée, Hamilton ne montre aucun signe d'enthousiasme, évitant de lever le bras sous le drapeau à damiers ; en sortant de son cockpit, il va directement réconforter son coéquipier. Les constructeurs champions de Formule 1 de 1958 à 2020; Année Constructeur Vettel mène la course au volant de sa Ferrari jusqu'à son changement de pneumatiques au 26e tour, avant de se retrouver derrière son coéquipier Kimi Räikkönen qui doit le laisser passer sur ordre du stand après 39 boucles. Découvrez toutes les infos dans les tableaux ci-dessous, qui sont actualisés après chaque course. Lewis Hamilton contrôle les 61 tours de course de bout en bout pour remporter sa septième victoire de la saison, la soixante-neuvième de sa carrière ; avec quatre victoires lors des cinq dernières courses, il prend une sérieuse option sur un cinquième titre mondial en portant à quarante points son avance sur Sebastian Vettel. Sebastian Vettel, battu de plus de trois dixièmes de seconde, précède Kimi Räikkönen en deuxième ligne. Verstappen effectue l'ensemble de l'épreuve en troisième position et termine juste derrière Bottas qui obtient le trentième podium de sa carrière. À vingt boucles de l'arrivée, Marcus Ericsson écrase sa Sauber dans le mur de pneus et provoque la première sortie de la voiture de sécurité. Räikkönen mène jusqu'au vingtième tour quand, victime d'un bluff de Mercedes, il emprunte la voie des stands pour chausser des gommes à bandes jaunes (tendres) pensant que son rival va tenter l'undercut ; mais Hamilton reste en piste huit tours supplémentaires. Mercedes Grand Prix n'avait jamais connu un double abandon pour causes mécaniques depuis son retour en compétition en 2010 ; ce rare événement conduit à la première victoire de la saison de Max Verstappen, la quatrième de sa carrière. Seule différence par rapport à la version provisoire publiée en juin 2017, le Grand Prix de Bahreïn échange sa place avec celui de Chine en tant que deuxième course de la saison[74]. L’équipe a obtenu 6 fois consécutives entre 1999 et 2004 le titre constructeur avec son pilote le plus connu et titré de l’histoire de la F1 : Michael Schumacher. Après son second, son avance est telle qu'il ressort devant et s'envole vers la victoire, néanmoins inquiet de la solidité de son groupe propulseur, après avoir vu son coéquipier abandonner sur casse d'embrayage au bout de soixante-et-un tours. Les deux repartent en pneus médiums pour aller au bout de la course, de même que Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton. Esteban Ocon a roulé devant elles en prenant un bon départ, mais un arrêt au stand trop long le repousse au 14e rang. ... actus calendrier classement pilotes classement constructeurs le guide de la saison stats 2019 2018 2017 Puis la pluie s'invite, mais pas sur la totalité du circuit, ce qui provoque une belle confusion dans les stands, plusieurs pilotes, dont parmi les leaders Max Verstappen prennent le pari de chausser des gommes intermédiaires. Les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo sont en troisième ligne, devant la Renault de Nico Hülkenberg et la Force India de Sergio Pérez. Son septième départ en tête de la saison lui permet d'améliorer son propre record de l'exercice avec une soixante-dix-neuvième pole position qu'il met en bonne place dans son panthéon personnel.