Il se la figurait, au milieu des autres, dans un de ces petits coupés, pareils au coupé de Mme Dambreuse” », Éric Le Calvez, Flaubert topographe : L’Éducation sentimentale. 49 Gustave Flaubert, Hérodias [1877], Trois contes, édition de Pierre-Marc de Biasi, « GF », Flammarion, Paris, 2009, p. 138. "L’Éducation sentimentale occupe à plusieurs titres une place particulière dans l’œuvre de Gustave Flaubert. » Comment Midi pourrait-il rencontrer 14h ? La lumière éclatée sur la mer, par exemple. Néanmoins, l'écrivain parsème son texte de références à la montée de la réaction bourgeoise après la révolution de février ; je me bornerai ici à rappeler celles qui sont, à mon avis, les plus saillantes. Elle le recevait, un peu sanglée dans sa robe de soie gorge-pigeon qui craquait comme le harnais d’un cheval, tout en maniant par contenance sa longue chaîne d’or56. Arnoux diversifie ses activités et produit des objets aux écritures arabes évoquant la Renaissance ou encore « des écuelles d’un mordoré chatoyant9 ». En découle un manque cruel de rythme et d’harmonie, autrement dit de discontinu dans le continu. Le regard des historiens se déplace donc des grands ouvrages, des textes « classiques » de la pensée politique occidentale — que l'on ne cesse pas, bien sûr, d'étudier — aux textes, beaucoup plus nombreux, qui exercèrent une influence réelle dans le débat politique du temps auquel ils appartinrent. Cela a bien été analysé, notamment par Gisèle Séginger qui oppose le modèle, temporel, du dynamisme à celui, historique, de la dialectique : « Flaubert ne voit l’harmonie que dans le dynamisme et la contradiction non dans la résolution d’une dialectique apaisée63. 8 Maxime Du Camp, Souvenirs de l'année 1848 : la révolution de février, le 15 mai, l'insurrection de juin, Hachette, Paris, 1876, p. 51. Le prosaïque de la locution « gorge-de-pigeon », son ridicule, n’en sont que plus diminués, et cette confrontation possible avec le paon, repoussoir dans le bestiaire flaubertien, vient connoter positivement le pigeon qui est associé au chatoiement, autrement dit à une inconstance chromatique qui vient perturber l’ordre politique des couleurs et, partant, mettre au jour les relations complexes entre les personnages. cit., t. I, p. 492-493. Poétiques réalistes entre Illusions perdues et Éducation sentimentale, Genève, Droz, "Histoire des idées et critique littéraire", novembre 2020. La subtilité des variations colorées est empêchée par le clinquant des bagues et de la chaîne en or. Flaubert, ayant vécu cette période, a voulu y ancrer son roman et, pour cela, a conduit de nombreuses recherches pour que cette toile de fond historique et politique soit d’une véracité sans faille. Or, il découvrit une marquise en soie gorge-de-pigeon, à petit manche d’ivoire ciselé, et qui arrivait de Chine. » Mots composés, pigeons campagnards (et châtelains ? Le choix sera de courte durée quant à l’invitation puisque c’est Deslauriers qui répondra à sa place, mais une confusion sur le destinataire est maintenue : « Et le clerc écrivit une acceptation, à la troisième personne22. De ce point de vue, la signification politique de L'Éducation sentimentale ne peut être saisie que très partiellement ; il faut faire confiance à Flaubert, quand il dit avoir eu l'intention de se montrer équidistant, et également critique, à l'envers des bourgeois et des démocrates de 48. On remarque que les passages où les actions historiques sont narrées sont tous à l’imparfait, au contraire des passages où l’intrigue amoureuse se joue. 19On connaît le rêve de Flaubert de « fournir du Moderne, du Moyen Âge et de l’Antiquité44 » ce que les Trois contes accompliront. Comment Midi pourrait-il rencontrer 14h ? Elle est « habillée » et la cruelle image d’un pigeon bagué n’est pas loin... elle l’éloigne encore plus crûment de l’apparition spirituelle de Mme Arnoux, idéalisée, hors du temps. Un exemple très éloquent de cette rhétorique se trouve dans le livre du républicain modéré Louis-Antoine Garnier-Pagès, membre du Gouvernement provisoire en 1848, ouvrage qui connut trois éditions de 1862 à 1870, et qui figure certainement parmi les textes consultés par Flaubert pendant l'écriture de L'Éducation sentimentale. Describes the life of a young man, Frédéric, living through the revolution of 1848 and the founding of the Second French Empire, and his love for an older woman. J'irais même lui baiser le derrière, pour l'en remercier personnellement, s'il n'y avait une telle foule que la place est prise ». » Ce processus singulier se réalise par les recherches documentaires combinées à un lent et précis travail d’élaboration du plan et du scénario, dans un subtil entrelacs entre ensemble et détails, corrections et retours sur esquisses, écriture et rythmes narratifs. Les références à la correspondance renvoient à l’édition suivante : Gustave Flaubert Correspondance, édition Jean Bruneau, t. I (1973), t. II (1980), t. III (1991), t. IV (1998), édition de Jean Bruneau et Yvan Leclerc, t. V (2007), « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, Paris. 6Cette remarque nous amène très directement à un autre problème : il est assez rare, à vrai dire, que les textes littéraires que nous considérons aujourd'hui comme des chefs-d'œuvre, c'est-à-dire ceux qui ont eu la chance d'être retenus par la tradition et la critique culturelle et littéraire, aient joué un rôle central dans la formation de la pensée sociale et politique au moment de leur première publication. Petite futaie.Le Gros-Fouteau est sur le mont Pierreux.Bouquet de l’Impératrice. La place de l’art dans ce roman permet à Pierre-Marc de Biasi puis à Nicole Savy de souligner une mise en abyme : « le peintre est le double de l’écrivain37 », l’auteur « peignant sur le motif la nature et ses personnages38 ». Dans le chapitre « « L'Éducation sentimentale » (1864-1869) » : […] Après les polémiques qui ont entouré la publication de Salammbô (Sainte-Beuve, Frœhner), Flaubert consacre son année 1863 à la rédaction d'une « féerie », Le Château des cœurs , avec ses amis Bouilhet et d'Osmoy. Elles ne désignent pas des taches créatrices, signes d’œuvres à venir, mais des visions sociales et politiques monochromes qui ne s’accordent pas au domaine esthétique : « — Laissez-moi tranquille avec votre hideuse réalité ! Sujet d’un verbe d’action, l’ombrelle acquiert en effet une valeur forte, entre échange et substitution, ce que le verbe « arriver » vient connoter en bonne part. L’Éducation sentimentale est un roman historique et au XIX e siècle il s’agit d’un véritable genre. Cento, notamment, a fait à ce propos un travail très minutieux. Finalement, en décembre, les Français élisaient Louis Napoléon, le futur Napoléon III, Président de la République avec presque 75% des voix. [...] Une des premières études auxquelles je me livrerai à mon retour sera certainement celle de toutes ces déplorables utopies qui agitent notre société et menacent de la couvrir de ruines”11. ». Pour beaucoup, d'ailleurs, accoutumés à des travaux délicats, l'agriculture semblait un avilissement ; c'était un leurre enfin, une dérision, le déni formel de toutes les promesses. » On peut reconstituer les différents objets de ce fragment narratif et sensoriel, en imaginant que le tissu de soie auquel renvoie ce pronom sans référent marqué (« le touchait ») est la robe de soie gorge-de-pigeon de Mme Arnoux, de sorte que s’opère une reprise de rôle. 19Beaucoup de ces historiens — excepté les royalistes et les bonapartistes les plus conservateurs — concordaient dans la description de la révolution de février comme une révolution « belle et juste ». Si lors d’un dîner dans une auberge à Fontainebleau, elle est vêtue d’une « robe de foulard écru34 », c’est-à-dire d’une étoffe de soie légère et unie, on ne sait quel vêtement elle porte lors de cette escapade dans la forêt de Fontainebleau. Il ne se trouve pas dans la scène représentant l’apparition de Mme Dambreuse, mais dans un autre contexte, celui du résumé itératif des promenades de Frédéric sur les Champs-Elysées (p. 23). L’Éducation sentimentale (Histoire d’un jeune homme), fait qui nous a semblé très significatif pour notre étude, car les deux sous-titres mentionnés ci-dessus contiennent deux mots-clé: “moeurs” et “histoire”. 1L’Éducation sentimentale s’ancre dans le XIXe siècle des ruptures et des changements politiques, dans lequel Frédéric Moreau tente de trouver une place. […] Les choses que j’ai le mieux senties s’offrent à moi transposées dans d’autres pays et éprouvées par d’autres personnes. 37 Nicole Savy, « Arroi et désarroi : Flaubert et la tentation de l’art dans L’Éducation sentimentale », dans Savoirs en récit I. Flaubert : la politique, l’art, l’histoire, sous la direction d’Anne Herschberg Pierrot, PUV, Saint-Denis, 2010, p. 176. "L'Éducation sentimentale", histoire d'un jeune homme est un roman écrit par Gustave Flaubert, et paru en 1869. Puis, le curé s’avança revêtu d’une soutane neuve, et un moment après M. Foureau, avec un gilet de velours. URL : http://journals.openedition.org/flaubert/1921. Néanmoins, elle est une femme importante dans la vie de Frédéric, comme l’atteste le bref moment de bonheur de l’épisode de Fontainebleau, les deux jeunes gens s’échappant de Paris pendant les journées de juin 1848. Il allie la gorge, qui désigne aussi bien « la partie antérieure du cou » que « le sein féminin » (Littré), au pigeon, un oiseau de basse-cour, qui s’emploie également en mauvaise part comme parasynonyme de « dupe ». 3La méfiance envers l'utilisation des textes littéraires comme sources à part entière pour l'histoire des idées politiques doit être considérée désormais comme rien de plus qu'une idée reçue ; néanmoins, ce préjugé a la vie dure. Elle désigne la conformité contraignante plutôt que la conformation d’un corps à son vêtement. Attachons-nous tout d’abord à la fabrique de faïence d’Arnoux. Ses bandeaux noirs, contournant la pointe de ses grands sourcils, descendaient très bas et semblaient presser amoureusement l’ovale de sa figure. Voilà surtout ce qui tuera l'œuvre de M. Gustave Flaubert. La seule couleur qui résiste à l’approximation est de nouveau le rouge, d’une bourse de velours. une réflexion sur la visualité flaubertienne, autrement dit par le biais des relations entre le verbal et le visuel. L’enchaînement entre la pensée du cadeau — Frédéric « songea » à une ombrelle — et sa découverte immédiate — « Or, il découvrit » — supprime les conditions de découverte de cette ombrelle et l’insère dans le dialogue avec Deslauriers comme s’il ne s’était pas interrompu. L’ombrelle est également objet commun, quotidien, qui s’insère dans le récit. » Rosanette entre dans la « Caverne-des-Brigands36 », rejoint une voiture qui les attend dans le « Bas-Bréau » et « le lendemain, ils allèrent voir la Gorge-au-Loup, la Mare-aux-Fées, le Long-Rocher, la Marlotte ». Le surgissement de l’ombrelle en constitue un exemple, quoique l’objet doive être motivé par la suite. Après s'être rendu à Paris le 26 juin — c'est-à-dire au moment où désormais l'émeute avait été écrasée par les troupes du général Cavaignac — avec les gardes nationaux de Nogent-sur-Seine, ce prototype du héros-bourgeois de juin 48 avait tiré un coup de fusil sur un prisonnier qui demandait du pain, en le tuant. ; et tous se rangèrent sous son ombre, chaque parti ne voyant des trois couleurs que la sienne — et se promettant bien, dès qu’il serait le plus fort, d’arracher les deux autres13. 9 1. , « Pour en finir avec l’impressionnisme littéraire. Plus encore, le tissu gorge-de-pigeon vient servir l’entremêlement des temps propre à l’œuvre flaubertienne, loin du culte du présent et du nouveau. L'Éducation sentimentale. Il se reconnut au bord des quais40. Notons également que ces notions renvoient à une longue tradition philosophique qui pose la bigarrure comme problème en l’adossant à la fausseté de l’ornement, laquelle est incarnée, dans le domaine du langage et de la parure, par le sophiste, le peintre ou la femme suivant la dialectique de l’être et du paraître71. Tout ce que je sais de lui, c'est qu'il est honnête et héroïque. Un essai de métastylistique », Questions de style, n°9, 2012, p. 22. Mais c'est plus fort que moi ! 28Si l’on s’appuie sur le démembrement de la robe, la dissémination formelle et sémantique de l’adjectif repérée dans le passage de la forêt de Fontainebleau, ainsi que sur la présence certes limitée mais non moins motivée dans les romans de Flaubert de cette épithète, ne pourrait-on pas avancer que le mode de composition de cet adjectif et l’imaginaire qu’il implique suggèrent le processus de mimèsis scénarique propre au travail d’écriture flaubertien que Jacques Neefs a analysé ? » À ce premier niveau de substitution, celui des invitations, s’enclenche un second, celui entre les deux amis, aux motivations différentes : l’amour et l’errance pour Frédéric, l’ambition et l’arrivisme pour Deslauriers, qui persuade son ami. La gorge-de-pigeon évoque la. La dissolution s’opère dans une analogie entre le corps virtuel et démembré de Marie et un cœur ambigu, autant métonymie du corps de Mme Arnoux, que cœur de Frédéric, identique à celui de Mme Arnoux : « C’était comme des parties de son cœur qui s’en allaient avec ces choses ; et la monotonie des mêmes voix, des mêmes gestes, l’engourdissait de fatigue, lui causait une torpeur funèbre, une dissolution. J’avais trop de logique, et toi de sentiment. 22Mais ces dynamiques et rayonnements séculaires n’atteignent pas tous les personnages. féerie de Flaubert, constitue un autre exemple qui marque, en outre, une recherche sur le texte et l’image, puisque «, l’essentiel des ressources dramatiques devait être fourni par la littéralisation et la fictionnalisation de locutions figées, un personnage nommé Midi en cherchant un autre nommé 14 heures, etc. L'exagération d'une remarque pareille est évidente, car il n'est pas superflu de rappeler que des événements documentés (par tel ou tel autre historien) ne sont pas, de ce simple fait, « vrais ». Il arrive souvent que d'autres textes, plus populaires — et pour ce qui est du XIXe siècle, par exemple, les chansons populaires, les pièces de théâtre, etc. 11Lieu de la relation platonique, le tissu gorge-de-pigeon vient appuyer la polarité immobilité-changement en mettant au jour les jeux liés aux places sociales. Or l’écoulement du temps peut être vu comme apportant la présence des choses (c’est le temps qui enfante, celui de la formule tout finit par arriver) ou comme l’emportant (c’est cette fois le temps qui dévore ses enfants, celui que l’on représente aussi avec une faux, celui de la chanson de Léo Ferré avec le temps, va, tout s’en va ) », dans Marion Carel, « Introduction », Argumentation et polyphonie, de Saint Augustin à Robbe-Grillet, sous la direction de Marion Carel, L’Harmattan, Paris, 2012, p. 35. Cette syncope, cette confrontation des mots et des univers, indique en outre les maladresses d’une situation de séduction. — Chaque bourgeois est métamorphosé en un poêle qui tire de l’air chaud60. La voiture glissait comme un traîneau sur le gazon ; des pigeons qu’on ne voyait pas roucoulaient ; […] Puis laissant à gauche les murailles d’une abbaye en ruines, ils marchèrent sur de grosses roches, et atteignirent bientôt le fond de la gorge35. Si la perspective est « faussée » par la composition désordonnée entre éléments de premier plan et éléments d’arrière-plan, le détail gorge-de-pigeon appuie en effet l’idée d’un aplatissement des plans, d’un passage de la profondeur à la surface32. 15 Lettre du 2 août 1865, qui contient aussi bien une furieuse invective contre le même Proudhon ; ibid., p. 454. Flaubert (1821- 1880) est un écrivain qui a marqué la littérature française du XIXe siècle par son souci du détail, mais aussi son regard critique sur les individus et la société de son époque. Les rubans constituent le noyau d’un système sémiotique : « Sur le scénario ponctuel 17599 f°80v° […], qui esquisse la fin du chapitre, Mme Dambreuse est présentée dans sa voiture (comme elle le sera au cours du troisième chapitre), et de manière tout aussi fugace certes, mais l’association est explicite : “Frédéric ne distingua qu’un voile blanc […] et il songea aux rubans roses de Mme Arnoux.” Ce folio montre bien que l’avant-texte dispose des signes que Flaubert rejette préalablement en rédigeant, mais qu’il peut réutiliser plus tard en les transformant. Le critique a analysé la variété et les pouvoirs des « existences gorge-de-pigeon », qu’il repère dans la Correspondance. 29Pour avoir une confirmation de cela, revenons au texte de L'Éducation sentimentale : comme on sait, les journées de juin n'y sont pas directement traitées. Cette étude propose ainsi une réflexion sur la visualité flaubertienne par le biais des relations entre le verbal et le visuel. On se souvient des derniers mots du roman, où chacun, « celui qui avait rêvé l’amour, celui qui avait rêvé le pouvoir, », tentait d’expliquer pourquoi ils avaient manqué leur vie : « C’est peut-être le défaut de ligne droite, dit Frédéric. Je remercie Françoise Gaillard de m’avoir communiqué cette référence. Tout d’abord l’artiste voit, ensuite, hors de tout intellect, il retranscrit la sensation. Cette notation montre ainsi qu’« une des caractéristiques majeures du travail d’analyse socio-historique de Flaubert dans L’Éducation sentimentale est l’étude minutieuse des contradictions de classes qui traversent la notion consensuelle de peuple en 1848 […] ». Cela me confirme dans le dégoût de ma patrie et la haine que je porte à ce Prudhomme. «L'ÉDUCATION SENTIMENTALE» ET LA CRITIQUE EN 1869. Cet adjectif vient caractériser le tissu d’une ombrelle et d’une robe, deux objets qui transitent d’un roman de Flaubert à l’autre. Cela a bien été analysé, notamment par Gisèle Séginger qui oppose le modèle, temporel, du dynamisme à celui, historique, de la dialectique : «, » Le dynamisme procède notamment de « l’entre-deux » : «, Condensant une visualité faite de variations lumineuses et colorées qui ne recourt pas aux participes (changeant), aux adjectifs substantivés (le blanchâtre), ou aux groupes nominaux (le moiré du tissu), privilégiant les variations colorées plutôt que la vue par taches, l’épithète « gorge-de-pigeon » échappe à la catégorie réductrice de l’impressionnisme littéraire qui a pu caractériser l’écriture et la poétique de Flaubert. Il faut en finir49 ! » Plus loin dans le texte, Flaubert présente la dissolution des ateliers nationaux, prologue à l'insurrection, de cette façon : Ne sachant comment nourrir les cent trente mille hommes des ateliers nationaux, le ministre des Travaux publics avait […] signé un arrêté qui invitait tous les citoyens entre dix-huit et vingt ans à prendre du service comme soldats, ou bien à partir vers les provinces, pour y remuer la terre. Le Gouvernement provisoire, qui comptait parmi ses membres Louis Blanc, établit les ateliers nationaux, afin de garantir le droit au travail : les ouvriers — dans un nombre qui atteignit, en mai 1848, les 120000 unités — y étaient employés par l'État. La gorge-de-pigeon évoque la muance de Montaigne — « toutes choses sont en fluxion, en muance et variation perpétuelle72 » — un perpetuum mobile néanmoins rythmé par les ruptures politiques propres à la modernité : démembrée, la robe de Mme Arnoux est le symbole tant de la fin des amours et des illusions, que, d’un point de vue plus général, des changements sociaux et politiques aux prises notamment avec l’économie. Si l'on choisit pour sujet d'étude, comme c’est mon cas, la France du XIXesiècle, toutefois, il est essentiel d'inclure parmi les sources à analyser les textes littéraires, et surtout certains parmi les romans de l'école du réalisme, qui, dans le but de reconstruire la réalité dans toute sa complexité, s'intéressèrent de près aux aspects politiques de leur époque. 16 Sur l’analyse des discours artistiques, sur la place de la peinture et de la copie dans L’Éducation sentimentale, voir Jean-Pierre Guillerm, « Le peintre de l’Éducation sentimentale ou les chefs-d’œuvre inconnus de l’art moderne », Revue des Sciences Humaines, t. XL, n°157, janvier-mars 1975, p. 23-39. » L’organique et l’atmosphérique, la sensation et le dérèglement des sens, le bourgeois hors de lui : le principe d’absence de hiérarchie qui peut régir l’écriture flaubertienne et que L’Éducation sentimentale travaille manifestement par l’absence de perspective — que Flaubert se reprochera et qui lui sera reproché —, les inversions de places des personnages du roman, les jeux de substitutions dans le récit, trouve ici une réalisation visuelle. Du point de vue de l’histoire littéraire et culturelle voir Virginie Pouzet-Duzer, L’impressionnisme littéraire, Presses Universitaires de Vincennes, Saint-Denis, 2013. Ainsi, comme dans Madame Bovary, le roman s’achève sur « la banqueroute, épilogue funèbre, [qui] se traduit par le “démembrement d’une garde-robe” » : Félicité s’empare des robes de sa maîtresse avant de s’enfuir avec Théodore, accomplissant ainsi un des rêves d’Emma ; Rosanette et Mme Dambreuse se délectent de la vente aux enchères. Littérature et image au XIXe siècle, José Corti, Paris, 2001. In this paper, Flaubert's novel L'Éducation sentimentale is analyzed as a political text, and placed in its ideological context. Le temps narratif se distingue par l’ellipse du Second Empire, de sorte que le lecteur est directement conduit aux années 1867-1869 dans les deux derniers chapitres. » Objet saint et voile invisible, le manteau se tient au bord de l’humanité dans un récit de l’abject et de la cruauté censé traduire les horreurs de la modernité, celles du temps dont Flaubert est le contemporain. Ainsi, la connotation prosaïque et sensuelle du mot, son haut degré de visualité qui réside dans le changeant et l’inconstant, permettent de saisir un thème important du roman : la tension entre immobilité et changement, immobilisme et revirements.